01 / 12 / 2020
01 / 12 / 2020

En décembre, je découvre les « Secrets de la consigne »

Nouvelles

Chaque année, ce sont environ 700 millions de contenants consignés qui ne sont pas rapportés chez les détaillants, ce qui représente plus de 40 millions de dollars. Imaginez les organismes et les projets qui pourraient être soutenus avec ces millions. En décembre, Consigneco invite la population à développer son « réflexe consigne » et à rapporter ses contenants consignés chez le détaillant. Quand on sait que la consigne demeure le meilleur moyen pour que la matière soit recyclée à 100 %, cette bonne habitude pourrait faire du chemin… et toute une différence sur les plans social, économique et environnemental!

« Pour vous aider à intégrer la consigne à votre quotidien, Consigneco présentera les ″ Secrets de la consigne ″ sur ses réseaux sociaux, et ce, tout le mois de décembre. Durant cette période, vous découvrirez des faits saillants ainsi que plusieurs raisons et astuces pour conserver cette bonne habitude! Nous vous invitons donc à nous suivre pour en apprendre sur les bienfaits de la consigne, un geste simple et payant », déclare Enya Tougas, conseillère en communications chez Consigneco.

Secrets de la consigne Psssiit!

 

La consigne a fait ses preuves au fil du temps puisqu’elle existe depuis plus de 200 ans grâce au travail des grands brasseurs. Il est donc temps que tout le monde s’y mette pour en retirer des résultats optimaux. Selon une récente étude réalisée sur les habitudes de recyclage et de la consigne, quelque 63 % des Québécois rapportent systématiquement leurs contenants consignés, une habitude bien ancrée.

Aux consommateurs qui se demandent encore pourquoi consigner plutôt que d’opter pour le bac de recyclage ou la poubelle, voici quelques arguments pour appuyer leur réflexion :

  • Lorsque vous achetez une canette ou une bouteille de bière vous payez la consigne alors pourquoi ne pas la rapporter pour récupérer ces sous, après tout, ça vous revient!
  • Une canette en aluminium peut être recyclée à l’infini lorsqu’elle est rapportée ;
  • Une bouteille de bière brune peut être réutilisée jusqu’à 15 fois ;
  • La consigne permet un tri à la source, sans mélange, ni contamination et constitue clairement le meilleur chemin pour recycler et revaloriser la matière ;
  • La consigne a une incidence positive sur le financement de plusieurs organismes. Pourquoi ne pas développer l’habitude de consigner vos vides pour redonner à des groupes qui font la différence au sein de votre communauté?

Pour en apprendre encore plus sur les vertus de la consigne, Consigneco vous invite à visionner la série de quatre capsules sur l’ABC de la consigne, animée par Rosalie Bonenfant et à suivre la campagne concernant « Les secrets de la consigne » qui se déroulera du 1er au 21 décembre sur ses plateformes Facebook et Instagram.

retour Article précédent Article suivant retour